Activités de l’AFD en Jordanie

L’AFD a été autorisée à intervenir en Jordanie en 2003. La convention d’établissement de PROPARCO a quant à elle été signée en novembre 2004. L’agence de l’AFD à Amman a été ouverte en mars 2006.

Au total, le portefeuille géré par le groupe AFD représente un montant de 400 MEUR de projets approuvés.

Sur le plan sectoriel, ces interventions s’inscrivent dans une stratégie d’intervention qui privilégie les domaines de la gestion durable de l’environnement et des ressources en eau (avec à ce titre des projets dans les secteurs de l’eau de l’environnement et de l’énergie) d’une part, et celui de l’amélioration des conditions de vie des populations, de la cohésion sociale et la réduction des inégalités d’autre part (avec à ce titre des projets dans les secteurs du développement régional et de la micro finance).

. Dans le secteur de l’eau le portefeuille de l’AFD comprend notamment les projets suivants

- le financement d’une partie de la contribution du gouvernement jordanien au projet d’exploitation de la nappe souterraine de Disi pour l’alimentation en eau potable d’Amman
- contribution au financement des études de faisabilité et d’impact environnemental et social du projet de transfert d’eau de la Mer Rouge à la Mer Morte .
- financement d’un projet d’optimisation de l’irrigation dans la vallée du Jourdain
- financement d’une étude de modélisation des eaux souterraines

. Dans les secteurs de l’environnement et de l’énergie :

- système de contrôle de la qualité de l’air à Amman, Zarqa et Irbid
- projet de promotion de l’efficacité énergétique dans l’éclairage
- lignes de crédit pour des investissements d’efficacité énergétique, d’energie renouvelable et de traitement de la pollution industrielle,
- appuis à la mise en place du fonds Jordanien pour l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables (JREEEF)
- appui à la préservation de la biodiversité florale (Jardin botanique royal)

. En matière de développement urbain et municipal,

- contribution au financement (aux côtés de la Banque Mondiale) du Projet de développement régional et local (PDRL)
- appui à l’élaboration d’un nouveau schéma directeur de développement du Grand Amman

. Le groupe AFD finance aussi une ligne de crédit bancaire destinée au refinancement d’institutions de micro-crédit, et un projet de soutien au développement des capacités commerciales du secteur de l’huile d’olive jordanienne.

Dernière modification : 25/01/2011

Haut de page